Archive pour la catégorie 'photographe Micheline Bach-Tschill'

Les Mascottes

51423724_10215306324304381_2033623137270104064_o

«Quand on fait la planche, on les voit mieux !»
«Accroupis en rang d’oignons … qu’ils sont sérieux !
Essaie de t’asseoir comme eux sur un pied …»
«Tu as beau dire … je n’ai rien à leur envier !
Ce sont eux qui viennent nous rendre visite,
Nous tirer le portrait pour leurs fameux sites.»
«Tu vois celui-là avec sa grosse cafetière ?
C’est fort de café un tel engin pour de l’imaginaire.»
«Arrête, tu me fais rire ! Si on les poussait ?»
«Même pas en rêve ! On peut même pas les éclabousser !»
«J’ai cru entendre qu’ils commentaient notre tapage nocturne …»
«Nous sommes chez nous ! Ils nous cassent les burnes !
Viens, on va essayer au fond de l’eau pour voir
Si sur un pied, comme eux, on peut s’asseoir …»
«C’est curieux … ils sont tous appuyés sur le pied droit …»
«Sauf celle là, assise à côté des trois …»
«Quelles vedettes nous sommes, hein ma chochotte !?»
«Oui … ils sont nos précieuses mascottes.»
«Allez ! Offrons leur le cliché du siècle inespéré !
Depuis qu’ils tanquent ces sympathiques vertébrés
Prêts à faire la marche des canards …»
«Laisse béton … j’étais tranquille, j’étais penard …»
«Allons ne traînons pas … allons du talon …
S’asseoir comme ces beaux cupidons … 
Laisse béton … »

 51053051_10215306321744317_5568237439257935872_o 51638563_10215306320864295_7879015546283360256_o 51352806_2063300887082826_5772725681238573056_o

1 Février 2019 – Jeannine Castel
 Les poèmes de Chatnine
Photos : Micheline Bach-Tschill Polo Chourbois sur Facebook

 

La visite à une amie

50667360_10215247214466672_4424276215683088384_n

«Arrête de tirer sur la sonnette d’alarme !»
«Oui, mais notre sœur fait trop de vacarme !
«Tu vois bien que maman est occupée !»
«Tu m’embêtes ! … fiche moi la paix !
C’est un peu longué leurs câlineries …
J’ai envie de téter … assez de plaisanterie …»
«Quand on est en visite, la politesse
Est de rester poli envers son hôtesse.»
«C’est elle la malpolie ! Ainsi nous accueillir …
Elle savait que nous allions venir !»
«Ma fille cesse tes caprices, de grâce …»
«Pouah ! ses tétines ont l’air dures … de la glace !»
«Frérot, tu as goûté à ces restes de carcasse ?»
«Tu vois bien ! Y a plus que les poils et la peau !
«Quelles étranges façons de nous recevoir mon poto …
C’est pas étonnant qu’après un tel festin
Elle reste allongée sans remuer son popotin !»
«Et maman qui n’en finit plus en congratulations !»
«Ouais … on dirait qu’on fait l’aumône ! Quelle désolation !
Maman, pour cette amie, a trop de compassion.
Je vais tirer la sonnette jusqu’à l’exaspération !»
«Et moi brailler à me faire sauter ma dentition !
Et toi frérot ? tu restes planté là sans rien dire ?!
Tu attends quoi ? … Toujours à la traîne sans un sourire.
On sait que tu es le chouchou de notre mère !
Tu fais bien de traîner pour préserver ton derrière !»
«Tu réponds pas ? Tu as raison ça vaut mieux.»
«Douce amie, qu’ils sont chiants vos morveux !»

C’est ainsi qu’à longueur de journée sur la savane
On peut voir de telles scènes qui feraient braire les ânes
Mais ceux-ci ont d’autres cultures à brouter …
Ici, en tout cas, on n’a pas le temps de s’encrouter !

 

23 Janvier 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Micheline Bach-Tschill

 

Soirée de gala

Ce gala de bienfaisance fut possible grâce à la générosité de la grande cantatrice mezzo-soprano

34962358_10213746269223979_4412547823933849600_n

Elia BARBAPAPAS

qui interpréta un extrait de l’Opéra ROSINA du célèbre compositeur
Denis SAUTOISEAU venu du Kalahari pour la circonstance.

C’est à guichet fermé qu’eut lieu le concert. En effet, sitôt l’annonce faite par Maître DUNOYER, Président du CDF, d’interminables queues envahirent la place.
C’est en famille que se déplacèrent de divers horizons les amoureux du bel canto. Les flamands roses, enchantés, purent écouter les pieds dans l’eau ce chant de Rosina pour Doriano.
Ce gala va permettre au CDF de renflouer les Caisses et d’apporter une aide à vos vieux retraités de toutes espèces.

Ce succès remporté nous encourage, grâce à vos présences, à donner d’autres galas.
Je vous invite sur RMM pour écouter et revivre cette soirée mémorable.

 

Dans le monde de mes pensées
Il y a toi, toi, et toi.
Toi qui m’as offensée.
Dans le monde de mes pensées,
Tu n’as fait que passer.

Dans le monde de mes pensées,
Enfermés dans les heures,
Tu continues de danser
Dans le monde de mes pensées
Pour que rien demeure.

Dans le monde de mes pensées,
Dans le jardin de mon âme,
L’ombre fraîche de tes pensées,
De malheurs et de drames,
Vont bientôt s’effacer.

Dans le monde de mes pensées,
Doriano, loin de te fuir,
De marbre noir je n’ai pensé,
Si triste de devoir m’enfuir
Sur d’injustes pensées.

Dans le monde de mes pensées
Pour tout cadeau d’adieu
Les miennes te sont restées
Dans ce chant mélodieux
Du monde de mes pensées.

 

34728562_10213728584141863_8797958923505106944_o 26903695_10212677810313174_6737371976689021810_n

9 Juin  2018 – Jeannine Castel
Photos : Micheline Bach-Tschill sur Facebook

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus