Archive pour la catégorie 'Photo J Philippe Borg'

GlOOGO et le calmar

51708297_776614769365399_8124884934872530944_o

À Pont de Gau
Le flamand GLOOGO
Dans la boue camarguaise
Se trouva mal à l’aise.

D’un nouveau rôle
Pour une marque de pétrole
Il ne trouva pas drôle
Cette polluante colle.

À son imprésario,
En vacances à Rio,
Du Pont de Gau
Il l’injuria tout de go.

«Fourrer dans vos affaires
Mon bec de prolétaire,
Ma mine confiante
Est salie de vos fientes.
Me voilà la goutte au nez,
Éclaboussé et malmené,
Sauvé in extrémis
De ce mortel tatami !».

Seule, une goutte noire,
Témoin de cette histoire,
À son bec perla, gouttant,
Ce qui le réveilla brusquement.
Il était dans la vase
L’œil en extase
Un croissant au chocolat
Dans son bec, fourré là !

Son bec affamé avait remplacé
Les fantasmes de ses pensées.
D’une gourde juteuse,
À l’âme voyageuse,
Il drainait les fonds
De Gau et son Pont.

Du rêve au cauchemar
Ètouffé par un calmar
GLOOGO le flamand
Ne put finir son roman.

Dérangé dans sa rêverie
Par une mousseuse obvie
Qui mourrait d’envie
De lui voler sa vie …

Depuis à Pont de Gau
À tire larigot
Des curieux cherchent à voir
Ce flamand encensoir …

 

5 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Jean Philippe Borg sur Facebook 

 

 

 

Asymétrie camarguaise

51419541_775388802821329_551880615813709824_o

Pont de Gau
Couleur menthe à l’eau
Pas de bécots
Au moindre écho.

D’une asymétrie camarguaise
Couleur fraise
Pour cette fuite à l’anglaise
D’une mise en parenthèse.

Pas de javanaise
Couleur véronèse
Mais un grand malaise
Pour une ascèse.

À Pont de Gau
Couleur marengo
L’éconduit vexé
N’a pu se pacser.

«Quelle mégère !
Couleur verte claire
Une huitre sèche !
Quelle pimbêche !»

Pont de Gau
Les aléas de l’égo
Passent et repassent …
Deux becs de glace.

Asymétrie camarguaise
D’une suite anglaise
Pour deux boudeuses
Aux couleurs crémeuses.

 

3 Février 2019 – Jeannine Castel
 Les poèmes de Chatnine
Photo : Jean Philippe Borg sur Facebook

 

 

Je vous ai à l’oeil !

51540118_772201016473441_108071801052987392_o

Toujours à Pont de Gau
La goutte d’eau
D’un coup de jabot
Est tombée à l’eau.

Le bec en babouche
Prit la fine mouche.
D’un filet d’eau
Pleura la goutte d’eau.

Le bec d’une sandale
Noircit le scandale
Chaussé d’un pied bot
Et de deux tourteaux.

L’œil son complice
Jaune narcisse
D’un œil rond
Courrouça ce fripon.

Un bec à Pont de Gau
Servi de goulot.
Ce bec contrit
Cracha de mépris.

 

29 Janvier 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Jean Philippe Borg sur Facebook

 

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus