Archive pour la catégorie 'Littérature et Poésie'

Moi … pensif ?

51555038_10157722627087439_4840784912640376832_n

Moi … pensif ?
Pour du créatif
Après les sniffs …
Je suis toujours là, actif
D’un soutien adhésif.

Deux fois sur la sellette
Ça me monte à la tête !
En un jour devenir vedette
De triste à contemplatif …
Je suis dubitatif.

Je donne ma langue au chat
Pour savoir le prochain pacha
Ou la sublime geisha
Qui de son qualificatif
Me retiendra captif.

Moi … pensif ?
En ces courants alternatifs
D’un monde abrasif
Sur l’avenir je m’interroge …
Je pense et je patauge …

Moi … pensif ?
Simplement admiratif
De ce succès collectif …

 

24 Février 2019 – Jeannine Castel

Les poèmes de Chatnine

Photo : Nathalie Vidal Terrier sur Facebook

 

 

 

Moi, triste ?

51555038_10157722627087439_4840784912640376832_n

Moi … triste ?
Ah ! ces sacrés journalistes !
Même la poésie
Ici a ses paparazzis !
Badés comme des vedettes
Sur notre croisette 
Par tous ces boitiers noirs !
Du matin au soir 
Jusque dans notre intimité,
De mythes et vérités,
On nous filme de toutes parts
Pour leur petit canard.

Les rançons de la gloire
En cette fulgurante histoire !
Qui se souviendra de moi ?
Je ne suis pas SCAR … ce Roi …
Triste, moi ? Gens du Médoc
Au moindre tic et toc
On nous larde d’aubades,
On nous bombarde d’aveuglantes œillades.
C’est à qui mieux-mieux
Distrait le regard envieux …
Comme moi et son air triste …
Avouez c’est pas triste ! …

En bon comédien je joue
Le jeu de toutes ces noires bajoues
Gonglées à bloc d’audace
Pour rompre la glace
Entre l’homme et l’animal
Le temps d’un festival.
Pour la petite histoire, j’avoue
Qu’il a fallu une simple moue
Pour attirer le regard
De ce publicitaire hasard
Pour vous faire les yeux doux,
Chers doudous et roudoudous !

Triste moi ?
y a de quoi …
Face à ce monde de fous …

9 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine

Photo : Nathalie Vidal Terrier sur Facebook

 

Always, merci la vie !

51551233_2264653273581365_7521744837863800832_o

Dans les mailles d’un filet
Un guerrier un peu follet
À la recherche d’une dulcinée
D’un océan de vagues passionnées
Remonta à son bord une naïade
Prisonnière de milliers d’œillades.

Tel Ulysse et ses sirènes
Envouté par les mailles couleur ébène,
Il vit les désirs de ses espoirs
À travers la volupté de ce filet noir.

La belle Always, vive captive
De tant d’ardeurs, de passions vives,
D’un voile de deuil elle noya
Ce bellâtre dans un cercueil en séquoia.

Englouti au royaume des ondes
Il retrouva sa belle joconde
Toujours emprisonnée dans un filet
Prête vers lui à se faufiler.

Projetés tous deux dans l’espace
Sous l’œil contemplatif de Scarface
Ils filèrent le divin et parfait amour
Doux chants de romanesques troubadours.

De ce Moïse sauvé des eaux
Point de tablette mais une photo
D’une Always chassée du Paradis,
Nue, sans le moindre radis …

 

7 Février 2019 – Jeannine Castel
Photo :
Modèle Umbertha Richeux

 

Le lion rugissant

52833868_257327481859922_8990755989628125184_o

C’est un lion nuageux
Amoureux d’un soleil
Un lion ombrageux
Où l’or et le vermeil
D’un ciel complice
Font ses délices.

C’est un lion rugissant
Au soleil couchant
Un lion puissant.
D’un dernier chant
Il va chez Dieu
Voir si c’est mieux.

C’est un lion rêveur
Au cœur solitaire.
Des cieux penseurs
Il est le locataire
D’amours passagers
Qui aiment voyager.

Ce n’est hélas qu’un nuage
D’un lion sur image
Un beau roi sans cage
Idole de tant de mages.
Un lion dans les nuages.

 

20 Février 2019 – Jeannine Castel
 Les poèmes de Chatnine
Photo : Bri Lions sur Facebook

 

 

JULIO, gentil nounou

50277511_10157044730878234_5937011178197745664_o

MOUSSE, petite sœur
De tout mon cœur
Je voudrais tant
Calmer tes tourments.

Ma petite souris
Quand tu souris
MOUSSE, la vie aussi
Oublie ses soucis.

Je serai jamais loin
Toujours aux petits soins
Pour te dire je t’aime
En cette vie de bohème.

MOUSSE ne crains rien
De ce vilain vaurien
Ce serpent à sonnettes
Qui tire les chevillettes.

Ni du grand buffle méchant
Ni de la hyère se pourléchant
Ni du gros lion jaloux
Ni du chacal filou.

Ni du crocodile et son haleine
Ni du phacochère croquemitaine
Ni du léopard sournois
Ni des obscurs sous-bois.

MOUSSE petite sœur
Serre-toi près de mon cœur
Et de petits bonheurs
Nous chasserons tes vilaines peurs.

Tout doux, tout doux …

50224030_10157044730738234_1695948586505732096_o

22 Février 2019 – Jeannine Castel

Les poèmes de Chatnine
Photos : Lise Perreault sur Facebook

 

 

 

 

 

Tristesse

51877485_2272527002793992_7839982398166007808_o

Trop loin, trop dur, trop froid,
Triste de n’être pas avec toi
Sur cette route de tristesse
De gel, de brouillard, de détresse.

Sombres souvenirs d’un passé douloureux
Sur cette voie sous un ciel brumeux.
Flashback d’une rencontre, ne pas s’arrêter …
Les arbres, de nos cheveux blancs, sont apprêtés.

Trop près, trop froid, trop loin,
Juste cette route en témoin
Dans l’hiver de ce monde carnassier
Rationné par des piétinements d’acier.

Grisaille d’une escapade amoureuse
Aux rêves argentés, aux caresses trompeuses,
De baisers volés à de frivoles envies
D’écoliers en chemin vers l’école de la vie.

 

13 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Gil Strec sur facebook

 

CRIC et CROC les petits de RISETTE

27908408_1606379116108341_2779354025282265327_o

«Je suis CROC lui c’est CRIC  ! les bébés de RISETTE !
Aucun terme nous différencie… pas d’étiquette ! …
Petit, bébé, font partis du vocabulaire provisoire
En attendant un prénom pour une éventuelle histoire.
Sinon pendant les vingt années et des poussières
HYÈNE, ce nom, nous collera jusqu’à notre heure dernière.
Nous avons pour le moment déserté notre tanière.
Avec cette chaleur nous suffoquions sous terre.
Une seule entrée et sortie ça manque de courant d’air.
L’oryctérope sait que ce ne sont pas des paroles en l’air !
Déjà bébés nous sommes équipés de tout le matériel de combat.
Les dents, les griffes, la vue, on a tout cela dès la mise bas !
Nous n’avons pas encore perdu nos poils noirs …
Les prédateurs dans nos tunnels y voient que du noir !
Ensuite de HYÈNE nous passerons à HYÈNE TACHETÉE !
Et en prime un allaitement de seize mois de tétées !
Grâce à la testostérone nous avons du caractère
D’autant plus que la Reine du clan est notre mère.
CRIC est né avant moi … à moi donc de me soumettre
À mon frérot … j’ai du mal à l’admettre …
CROC ! … avec un prénom aussi incisif
Faut maîtriser pour ne pas être agressif …
Mais j’ai ma revanche sur le clan, ces hyènes !
Petit d’accord … mais soumises par hiérarchie … ma veine !
Maman trouve que pour un mâle je suis trop dominant,
Que je pourrais pas rester dans le groupe très longtemps.
J’ai de qui tenir … ça elle préfère l’oublier …
C’est pas ma faute si ce petit dernier
N’était pas la petite princesse à élever ! …
Qui est CROC, qui est CRIC d’après vous ?
Sur Facebook nous avons aussi rendez-vous.
Vous pouvez nous contacter par commentaires :
« CRIC et CROC les Princes légendaires »
Bisous à toute la compagnie !
Chut ! Maman est de retour faites comme ci
J’avais rien dit de tout ceci !
On va encore se faire assaisonner …
Elle nous somme de rentrer à la maisonnée.
Les cloches vont sonner ! … »

 

20 Février 2019 – Jeannine Castel
 Les poèmes de Chatnine
Photo : Polo Chourbois sur Facebook

 

 

MOUSSE

51591185_751391628567767_5675729797683085312_o

«Que vous ai-je dit ? MOUSSE en plein délit !
Elle aime la dorlote sur les descentes de lit !
Toujours en train de faire sa gnognote …
Maman la console quand elle sanglote.
Je la connais par cœur cette berceuse
Pour endormir cette enquiquineuse :

MOUSSE, si douce
Jolie frimousse
Pousse la vie
La vie douce.
MOUSSE repousse
D’un petit pouce
Ta belle frousse
Dans la brousse
Du Grand Moussaillon.

MOUSSE, si douce
Jolie frimousse
La vie nous pousse
Nous éclabousse.
Sous la lune rousse
Retiens d’un pouce
Les vilaines secousses.
MOUSSE si chère
Jamais ne désespère.

Jusqu’au trognon
Dévorons cette frousse
Et la vie douce
De ma petite MOUSSE
D’un beau petit mousse
Venu à sa rescousse
Ma douce MOUSSE
Endormie sur la mousse
Aura la vie douce, si douce.
mumumumumumum …

Jaloux moi ? pfff … oui parfois …
J’ai ma DOUCE en vrai, moi !
Grand-maman ! attend moi !
Bye ! à une autre fois ! …
Hihihi MOUSSE elle a les foies ! …»

 

15 Février 2019 – Jeannine Castel

Les poèmes de Chatnine
Photo : Christine Deslandes sur Facebook

JULIO et le profil haut

50233382_2171027029584636_7934950099380076544_o

«Vous trouvez que je roule les mécaniques ?
Pas faux mon pote … après ma séance de gymnastique
Maman me dit : « Fiston allons faire un petit tour,
Histoire de voir sur place ce qui agite les vautours. »
À peine étions nous sur le chemin qu’un tam-tam à roulettes
Vient au-devant de nous bondé d’idoles et starlettes.
Vous auriez vu leurs exitations en nous voyant …
En les fixant des yeux nous avons montré des crocs discrets,
L’air mystérieux et menaçant  de deux escrocs. Topct
C’est notre langage secret quand nous sommes satisfaits.
Nous avons dû rabattre nos écoutilles Position élan …
C’est une sécurité quand y a trop de boucan.
Comme il n’y avait pas de hyènes, fait étrange,
Nous avons revêtu nos masques d’innocents anges
Pour mieux surprendre et semer la panique
Et offrir à tous un spectacle à mille briques.
Maman était en forme, d’humeur badine.
Et moi tout heureux de cette nouvelle copine.»
«Allez moussaillon fonçons, semons la pagaille
Histoire de s’entraîner et d’embêter ces grosses volailles !»
«Cet inédit offert gratuitement à nos hôtesses
Ce fut la plus belle récré de ma jeunesse !
Des plumes voltigeaient partout ! Ctcool ! Grandiose !
Ça sifflait, ça grognait … une sinistrose pas morose !
Comme des avions de chasse ces nécrophages rebelles
Me fonçaient dessus, me frôlaient de leurs grandes ailes.
Un éNORME oricou aux éNORMES pattes de poulet
Me fit une sacrée peur essayant de me tirer tel un boulet.
Il avait des ailes gigantesques ! Un vrai bolide !
Il ignorait que je suis fort, malicieux et intrépide.
En jouant … je travaille mes réflexes, ma hardiesse.
Maman est là pour m’apprendre et corriger mes faiblesses.
Pour finir nous avons piqué une pointe de vitesse.
Topct … en laissant ces charognards soulagés…
Ils n’ont aucun respect pour leurs congénères plus âgés.»
«Soldat, ces manœuvres t’enseignent le combat.
Les lions ont un profil haut ! pas de profil bas …
Je suis très fière de toi JULIO, tu progresses»
«Poussé par cette vitesse S je lui fis quelques caresses
Tout en marchant à ses côtés et celui des boitiers
Positionnés sur ce petit Roi de la Savane. Cttoppied !»

 

50480657_2182367291783943_9048942411258003456_o

18 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photos : Jacques Montanari sur facebook

D’autres photos sur ma page de poésie Les poèmes de Chatnine sur Facebook

JOY, la maman de Tristounette

51218465_1966971473431197_4070467362573254656_o

Pendant que TRISTOUNETTE cherche une cachette sûre
JOY, sa maman, à quelques lieues, soigne ses blessures.
Au cours de sa chasse quelques consœurs en difficultés
Lui ont demandé de l’aide pour déplacer ce gros pâté
Afin de nourrir le clan, gardien de leur territoire.
JOY répond volontiers à leur appel, sans histoire.
Quand soudain des lionnes surgissent par surprise
Et sur la barbaque investissent leurs fougueuses mises.
Ces furies des deux côtés tiraillent cette chair flasque
Dans leur jargon rugissant «Lâchez-lui vos basques !»
C’est alors qu’une lionne de plusieurs coups de griffes,
De morsures, entaille le corps de JOY avant qu’elle se rebiffe.
Elle sait que si ces lionnes voient sa baisse de forme
Elles l’achèveront sans nul besoin de chloroforme.
JOY préfère se retirer en douce et fuir ce combat …
«Faites du bien et vous l’aurez dans le baba ! … »
Agonisante, proie facile, JOY a perdu beaucoup de sang.
Elle se roule dans la boue aux bienfants apaisants
Récupère des forces dans des flaques d’eau mêlées de son sang.
JOY est désespérée …Va-t-elle revoir sa chère enfant ? …

 

28336628_1156013421202372_7114289092092458632_o

19 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photos : Philippe Le Strat  Philippe Le Tannou sur Facebook

D’autres photos sur ma page de poésie Les poèmes de Chatnine sur Facebook

 

Publié dans:Littérature et Poésie, Risette |on 24 février, 2019 |Pas de commentaires »
12345...148

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus