Archive pour la catégorie 'Littérature et Poésie'

Mémo inter-services

images

L’un me prit pour femme,
L’autre me vit son Messie.
Je connus le drame.
Dieu, ce jour, vous remercie.

Dieu et moi-même nous implorons
Miséricorde sur de tels barytons.
Ils changèrent de scènes,
J’eus la vie saine.

Certains me donnèrent gratuitement
Ce qui me revenait de tels manants.
Sagesse quand tu me tiens …
L’autre s’en va vers « Combien ? »

Il me souvient de vous, sur mes faiblesses,
Brûlures passionnées que je caresse.
Pour une maille endroit, un rang me talonne,
Drôle amour, ma bonne !

L’un me prit pour confidente,
L’autre m’apprit les écritures.
J’essuyais les revers de ces envergures.
La vie pousse à l’aventure !

20 Octobre 1993

Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 10 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Un soir de lune bleue

images

L’oeil n’a pas vu, l’oreille n’a pas entendu, le coeur de l’homme
n’a pas imaginé ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment (St Paul)

Un soir de lune bleue, je reviendrai vous voir
Illustre idéal qui comble mes trous noirs.
Je mettrai ma robe lune de miel
Héritage de mes arcs-en-ciel.
Troublée par cette rencontre, je balbutierai
Ces interminables tours de montres que j’espérais.
Le temps d’aimer fut si court
Qu’en fin, je rêvais d’amour !

Un soir de lune bleue, les hommes m’ont ravi
Le mystérieux message qui me sauve la vie.
De tant de lunes bleues je suis encore meurtrie.
Ainsi, un soir de lune bleue, j’écris
Pour cette femme qui me regarde et me sourit
Amie, mamie, ma mie m’a mis.

Un soir de lune bleue, je chérissais l’espoir
Qu’enfin revenue, tu viendrais me voir
Décibel amoureux, attendri de mon futur qui a chaviré
Pour une lune bleutée.

 

13 Septembre 1993

Jeannine Castel

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 9 juin, 2015 |Pas de commentaires »

De couleur rose

images

De ces quelques jours de diète
Où mon âme était distraite,
Des mots quotidiens tétèrent
A l’amour de ces répétitives chimères.
Ma poésie se défoule depuis.
Elle me presse, me séduit,
Retarde mon sommeil de nuit.
Sans l’attendre, elle surgit
D’un fond insondé où l’âme s’abreuve,
Avec elle, je fais peau neuve.
D’une traite, elle me répète
Le silence sacré qu’elle sécrète.
Lait corporel de ma sensibilité,
Elle jouait avec ma tranquillité.
Suspension poétique jalonnée de nouvelles,
Temps de l’Avent, elle jeûnait, infidèle,
Du pain des anges qui me rassasie
De sa poésie.

 

12 Décembre 1993.

Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 8 juin, 2015 |1 Commentaire »

Cerise sans gâteau

images

Ah ! qu’ai-je osé dire … que je vous aimais …
Votre sourire aurait calmé
Ce soupçon jaloux d’une vérité
Que je n’osais ouïr avec sincérité.
Ah ! qu’ai-je cru comprendre depuis
Ces quatre années de bagne, d’agonie,
Tant de faux fuyants, de mascarades,
De vous à moi de syllabes en aubades
Difficiles à réaliser pour n’avoir
Qu’en réponse, Bonsoir !
Un questionnaire-test aurait appris
A votre intérieur, ce malappris,
Qu’il est très vilain de vendre l’illusion
Même quand on possède tous les dons.
Car à son jeu on s’y laisse prendre
Et quelquefois entreprendre …

11 Juillet 1986
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 7 juin, 2015 |1 Commentaire »

Trust

images

Dans ma tête il y a un homme,
Haut comme neuf pommes.
Il embourbe mon esprit souvent,
Homme si pensant.

Dans ma tête il y a une pomme
Que croquerait bien l’homme,
S’il pouvait, par faveur,
Il y mettrait tout son coeur.

Dans mon coeur, il y a un homme
Qui écoute ma voix sans somme.
Il efface mon ennui à la monotonie,
Au fil des jours, des tyrannies.

Dans ma vie, il y a un sens
Que me donne un homme fluorescent
Par interpositions de pensées badines,
Ce qui ravive la patine.

Pour la patine, il faut mon cupidon
Garder notre duo à l’unisson
Afin de supporter les aléas de la vie.
Une vie que l’on croyait SI.

D’un SI que ne ferait-on
Hein, mon cigalon ?

 

2 Avril 1987

Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 5 juin, 2015 |1 Commentaire »

Piratage

images

« Un blog de poésie !? … 
On va te voler tes idées ! »
M’a dit Sidonie, mon amie.

Ceci jusqu’alors ne m’inquiétait.
A cela mon esprit sourit :
« Qu’ils volent, qu’ils copient, peu importe !
L’esprit souffle où le vent l’emporte . »
En brossant mes chats, je resonge
A ses paroles imbuvables aux pompeuses éponges.
L’esprit m’interpelle de nouveau :
« Des pirates voguent sur tes flots !
Des blogueurs comme toi épris de bavardage,
Quelques flibustiers viendront à l’abordage …
Ils ne trouveront que d’anciens trésors
Dilapidés par des coffres-forts.
Les idées nouvelles de l’Esprit et de ses dons
Te resteront … le temps d’une publication. »

Sidonie, mon amie, a dû avoir, à sa naissance,
Un cerveau empli de connaissances !

 

4 Juin 2015

Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 4 juin, 2015 |Pas de commentaires »

L’énergie du crayon


images

Avec un crayon je peux sans fin
Dessiner, écrire, avec l’aide de la main.
Dire à la foule que je suis amoureuse,
Insulter la houle qui devient furieuse.
Avec un crayon je gomme, je rature,
Quitte à changer mille fois de figures.
C’est l’offre présentée en rayons
D’une mine utile pour le taille crayon.
Parfois la plume fait tâche d’encre !
Le buvard est nécessaire même aux cancres
Qui n’ont que chahut en tête.
Le stylo plus sobre de sa pointe complète
La panoplie de l’écrivain. La craie rechigne …
 «Sans ardoise ni tableau, pas de signes ?»
Roue de secours, le doigt moins raffiné manifeste,
«Sans le crayon et ses compères il reste …
Le clavier !  L’écran le disque plein ricane …
« Ah ?! » dis  le pinceau … « en cas de pannes ? … »
Pffff .. les jetons, le calame, se pâment …
« Ce cerveau ! Quels programmes ! »

 
4 Juin 2015
 
Jeannine Castel
 
 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 4 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Au marché

images

Des pensées, je me suis offert
Pas celles d’hier !
« garanties pour toujours »
M’a dit ce gentil troubadour
Qui me vendit pour dix francs
Un éternel printemps.

Déjà assoiffées, elles se flétrissaient.
j’ai arrosé ces pensées pressées …
D’or et de pourpre, vase assorti,
Les voilà en pays conquis.
J’ai fleuri mes pensées de ces pensées,
Mon quotidien s’est mis à danser.
Je les contemple amoureusement,
Pensées, pensées de mon firmament.

 

2 mars 1994

Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 4 juin, 2015 |2 Commentaires »

Que la vie a du bon !

images

Quand une méduse vous croise sur les flots,
Doit-on penser, quel joli tableau ?
Peut-on transformer, chasser de la laideur
Cette méduse jolie coeur ?

Quand le matin l’âme est morose,
Il est possible de voir la vie en rose.
La tête dans les nuages voyage …
Mais le réel devient image ?

L’autruche en connaît un rayon …
Que voit-elle au fond ?
Quand un radeau sauve les rescapés
D’un naufrage, va-t-on vivre en paix ?

Quand un poète parle de ses états d’âme,
Ses écrits sont-ils de vous les flammes ?
Saisir l’instant comme il vient, à coups de coeur …
Ne plus dire poète mais transformer ?

En somme point n’est permis, tout est permis.
Possible, impossible, le soleil, la pluie,
Poète maintenant et ici.
 
 

3 Juin 2015
Jeannine Castel

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 4 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Qui l’a dit ?

images

La vie serait poésie
Mais la vie
Point ne l’a dit.

L’homme pour la vie
Rêve de poésie
Il me l’a dit.

La poésie pour la vie
Redit
La vie.

L’homme épris de poésie
Donne vie
A ma poésie.

 

20 Juin 1994
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 3 juin, 2015 |2 Commentaires »
1...130131132133134...138

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus