Archive pour la catégorie 'Littérature et Poésie'

Jolie rascasse

images

Jolie rascasse
Te souviens-tu
De la Batterie-Basse
De la flèche pointue
De cet hurluberlu ?

Jolie rascasse
Te souviens-tu
De Manatee
Des invités
En cale-basse ?

Jolie rascasse
Je me souviens
De tes fonds de mer
De cet Ecume de mer
Au parfum de mélasse.

Jolie rascasse
Tu me reviens
Sans les chiens
De bronze, immortelle,
Pour tant de gamelles !

 

26 Novembre 2015
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 27 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Premier froid

images

Un vent froid dénude les arbres
La chaleur est de marbre.
L’hiver vient nous faire savoir
Qu’engelures et gerçures ont déserté les lavoirs.
Le tambour a remplacé le battoir,
La lessive sèche encore sur les étendoirs.
Doudounes, polaires, couettes sont de retour,
Un peu de douceur sur ces mauvais jours.
Le ciel d’un bleu pâle accueille les tourments
Que divulguent avec force les rafales de vent.
Les feuilles recroquevillées, des dernières secousses
Attendent ce détrousseur de frimousses.
La terre est dure, craque sous les pas,
Quelques flaques ont gelé ici et là.
Les mares aux reflets de nacre surprennent
Les canards, pantois, qui vont et viennent.
Un soleil pâlichon sur la Provence engourdie
N’est plus le favori en ces jours. Abasourdi
Par tout ce capricieux changement climatique
Ses rayons contaminés deviennent lunatiques.
Un vent froid souffle, déséquilibre les passants
Qui rêvent, déjà, à l’arrivée du printemps.
Des nuages sur ND du Mai restent en garnison …
Souffle, souffle, le vent fripon.

25 Novembre 2015
Jeannine Castel

 

 

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 26 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Chrysalide

images

Passage à vide
Plein des lendemains
Passage souterrain
De pages avides
Où le savoir badin
Me poussa à tes fins
Poète à l’esprit intrépide
Qui flirte avec entrain.

Sur mes rêves stupides
J’ai connu la faim.
Passage à vide
Lendemains acides
De ces terres arides
j’ai comblé ce vide.

24 Novembre 2015
Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 25 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Echelle

images-33

Il est aujourd’hui
Enlisé dans la veille
Il est demain
Menu de la veille.

Il est aujourd’hui
Présent de la veille
Il est demain
Sommeil sur merveille.

Il est aujourd’hui
Funérailles de la veille
Il est demain
Résurrection de la veille.

Il est aujourd’hui
Attente de la veille
Il est demain
Vieux de la veille.

Il est aujourd’hui
Beni sois-tu Seigneur
Il est demain
Rendons grâce au Seigneur !

 

22 Juin 1992
Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 25 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Au miroir …

images-32

Je suis toi seul,
Mes yeux tu mets,
Je vais, tu viens,
Tu vois l’esprit.

 

 

IAM

AMI
Aime, Haï
AMI
Mais …
AMI ?
Mia …
AMI !
Ya ! Aime.
AMI 
A Miami.
AMI.

 

12 Décembre 1989 – 5 Novembre 1986

Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 23 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

A la jeunesse

85753571_o

Lorsque passant le seuil après une journée
De labeur, je tourne enfin la clé,
J’ouvre la porte de mon intérieur
Qui affolé, crie muettement d’horreurs.
Ce qu’une journée apparemment tranquille
Peut rapporter à mes oreilles fragiles,
Peut taire à mon inquiétude galvanisée
Un libre cours sur mes pensées.
Quel sacré miracle il faudrait
Pour donner vie à ces entités.
Le masque est là qui attend,
Camoufle, refoule, mes débordements.
Ecoeurée de toutes ces sournoiseries calculatrices,
j’ai pitié pour cette jeunesse en coulisse.
Je me penche sur vous chers enfants,
Vous payez de vos ainés les tourments.
Ils n’en sont pas conscients, pardonnez leur …
Mais vous préoccupez-vous des valeurs ?
Je souffre pour vous dûr secret
D’une puissance pleine de décrets.
Le réveil est féroce,
Pauvres et innocents gosses.
Je vous demande pardon
Pour ce que j’avais cru être bon.
Trop facile me direz-vous,
Je suis d’accord avec vous.
Bâtir ensemble un avenir meilleur
Pour reconstruire sur ces temps de malheurs.

 

13 Novembre 1986  -  21 Novembre 2015
Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 21 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Attaches

images-30

Visez la ceinture et vous aurez
La jointure de ce qui a été
La taille définissant, il se doit,
L’équilibre de vos doigts.
Si votre impression est de serrer
Une boucle pour vous démesurée,
Coupez la carrément, sans bavure, net,
Vous aurez du bénéfice à vos emplettes.
Si vous la sentez trop rigide,
Piètre décoration peu solide,
Réfléchissez de son usage
Aveuglément, voyez sondages.
Si trop large, elle vous paraît
Gratte-ciel à l’abri d’idées,
Yeutez les issues de secours
Que laissent entrevoir le tour.
Si vous la préférez ficelle,
Cordon étrangleur pour demoiselles,
Assurez-vous que les liens
Pourront se détacher bien.
Quant aux trous et passants,
Plus cool, en tâtonnant,
Ne vous arrêtez pas sur ce sombre détail,
Laissez-les à l’épouvantail.
Déploiement d’un inventaire positif
D’une ceinture prise sur le vif.

PS. : En cas de jolies garnitures
Gardez la en devanture
En ayant soin de prodiguer le nécessaire
Pour qu’elle vous soit l’équilibre salutaire.
Se méfier des bouts racornis, rentrés,
Cachette pour garnison débraillée.

21 Mai 1986
Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 19 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Comètes

images-28

Toutes ces tours gardiennes de maisons
Font, tout à coup, peur à mes visions…
Erigées sur terre pour combattre et protéger
Les agressives humeurs de l’Univers à l’Etranger.
Mi-ombre, mi-soleil sur leurs parois
Elles s’imposent à mon effroi.
Vertigineuses, colorées, vitrées aux espions,
Telles des baïonnettes, des tanks, des canons.
Sur la défensive d’une éventuelle invasion
Les cheminées des toits n’ont pas de lampion.
Elles contemplent de leurs yeux l’Eternel
De jour comme de nuit dressées vers le ciel.
Que sommes-nous en leur milieu bâtit ?
Provocateurs des sans-logis,
La terre tourne, tournez planètes,
Résistez les tours aux mitraillettes.
L’Apocalypse, si par un jour de gloire,
Ressemble à ce que je vis en prémonitoire … ?
Comme l’enfer ce sera beau,
Lumineux, sanglant, du très haut.
Mon âme élevée comparable à l’oiseau
A du mal ce matin à réintégrer le bureau.
Force de volonté pour rendre un imprimé
Dont je n’ai rien à faire, il est vrai.
Calcul du capital, conversion obligatoire,
Accidents du travail… je rejoins vos déboires.
Allez mon âme superposons-nous à leurs visions !
Corps commun, tu n’es plus qu’un pion.
Enfin l’être du commun qui passe…
Magie angoissante, je t’embrasse.

 

Décembre 1985
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 17 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Femme

images-26

Femme, fane infâme
Femme où s’habille l’âme
Femme fibre flamme
Femme … souffle mon âme.

Femme porte-flamme
 Nouvelle Eve la femme
Quatre saisons proclament
Madame.

Femme ou ce qu’il en reste,
Femme funeste.
Femme d’un petit jour espéré
Femme d’un été.

Femme étrangère à mon âme
Femme, tout un programme,
Femme, un impossible rêve
Femme d’une vie brève.

Femme un rôle consolateur
Femme, mère douceur
Femme souffre-douleurs de l’être
Femme à te connaître …

 

1 Novembre 1989
Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 14 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Rédactions

images-25

Je pars d’une pensée qui sollicite ma réflexion
Sans chercher d’avance mes introductions.
Je compose selon les données qui me viennent
Ces vers qui vont et viennent.
Parfois c’est la plume qui devance le dit,
Ma pensée quelque part lui décrit
Ces mises en forme qui me restaurent
Afin que demain je m’élève à leur aurore.
L’esprit loin du coeur se donne à l’art,
Possible explication de mon solitaire hasard.
Seul l’amoureux attaché à ce fil romantique
Reste fidèle à mes rêveries angéliques.
Lettres d’un jour humide, elles montent, vaporeuses,
D’où elles sont venues, timides et fabuleuses,
Parlent à des pages vierges de bribes évaporés
Jusqu’à ce qu’un soleil les remarque, égarées.
Aussitôt rassemblées en ligne elles s’alignent
Regrettant parfois quelques surcharges indignes
Pour finir sur la pointe  brune qui avoue
Qu’une encre s’est ancrée sur quelque billet doux.
Je pars de trois fois rien, ma pensée renoue
Avec ce qui me rapproche de vous.

 

 
12 Novembre 2015
Jeannine Castel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 13 novembre, 2015 |Pas de commentaires »
1...112113114115116...138

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus