Show de coatchs

IMG_0767

C’est un château suspendu dans les airs
Le château du bon roi Dagobert !
Ce roi au long cou impressionnant
Fait le pont, couché sur le temps.
Il porte une perruque brune frisée,
Bougonne, mécontent, de la risée
Qui pousse la chansonnette et l’accable
D’une étourderie jusqu’à ce jour mémorable.
Il observe dans l’espace le bon Saint Éloi
Qui survole dessous lui des étendues de bois.
Son visage est nécrosé, rongé par la vermine,
Sa tête crevassée dégouline sur sa pèlerine.
Étranges vaisseaux spatiaux fantasmagoriques
Où même le ciel dans les nuages est énigmatique.
Ce roi transformiste porte des épaulettes
Sur sa tunique haussée de deux lingettes.
Le trône du roi est une chute d’eau turquoise,
Une cascade qui lui sert aussi de toise.
Saint Éloi, ce vaillant et courageux centaure
Protège Dagobert des attaques de météores.
Ces dernières se font un malin plaisir
À déséquilibrer tous ses désirs.
Aux dernières nouvelles d’après ce cliché
Il sembletait que son dernier souhait affiché
Montre un roi Dagobert aussi gourmand
Dont la culotte est usée par les retournements.
Son île flottante fortifiée par des falaises
A sauvé son roi et sa peur de la fournaise.
Ni enfer, ni confesse, mais seulement des vers.
Des vers qu’il écrit et lit à l’envers
Laissant aux oisons, s’ils en ont envie,
Le soin de remettre à l’endroit son pont-levis.
Son sabre de bois lui sert de chausse-pied,
Son sabre de fer est resté coincé dans ses souliers.
Transpercé par mon château de part en part
Je bouche l’accès à son double goulot ce veinard
Qui boit sans soif une histoire à dormir debout
Pour calmer le roi Dagobert de son courroux.
Deux avatars ce soir de mes vieux souvenirs
Ont réveillé Dagobert, ce bon roi, pour m’endormir.
Et voici que mes châteaux en Espagne avec eux, 
Planent, dansent avec des coatchs joyeux …

 

8 Mars 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Grég Delaville sur Facebook

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus