Premier amour

53246890_10215472242772239_2413427657896099840_o

«MOUSSE s’est éprise de FIASKO !
Un solitaire sans aucun écho …
Je sais pas ce qui l’attire
Dans cette absence de délire !
Le bel indifférent ! …
Ce surnom lui va comme un gant !
Et vas-y que je te frotte ! …
Tout juste s’il ne sanglote !
Elle lui avait donné rancard
Sur un inconfortable plumard
Sans ressors tout comme lui …
Et vas-y que je te colle … l’hallali !
Caché, je les observe prêt à intervenir.
Il ne va pas tarder à s’enfuir …
Déjà il faisait la grimace …
Et MOUSSE qui lui léchouille la face …
Quelle folle de s’amouracher
D’un FIASKO … Quel temps gâché ! …
Et arrive ce qui devait arriver …
FIASKO s’est esquivé ! …
Du coup, hop ! … le plumard
Est devenu un sordide placard.
MOUSSE est effrondée, désemparée !
Elle a l’air complètement égaré !
J’ai bien fait de suivre ma sœur
Si fragile, pauvre petit cœur !
De l’amour et des sentiments
Je vais devoir bien gentiment
La consoler, lui expliquer
Que l’amour n’est pas toujours au taquet.
Allez JULIO ! Quitte ta cachette !
Rejoins vite ta malheureuse sœurette … »

 

53246890_10215472242772239_2413427657896099840_o 52999846_10215472241452206_8492374508655607808_o 53231251_10215472247692362_2216589753397018624_o

1 Mars 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine sur Facebook
Photos : Micheline Bach-Tschill sur Facebook

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus