N’oublie pas

51582942_2260452474001445_3613763355182891008_o

En ce 6 février …

N’oublie pas que j’étais belle demoiselle
Jusqu’à cette décevante passerelle
Où d’un grand coup d’ailes naïves
Je me suis retrouvée abandonnée sur la rive.

Remplacée par une renommée cochonne
Qui m’a déchue d’un trône dont la couronne,
Au milieu des gravats et de la ruine,
Avait pour moi meilleure combine.

En cette journée de cuisants souvenirs
D’un intérieur tout à rebâtir …
De ce passé douloureux, cramoisi,
J’ai rencontré la surprenante poésie
Aussi rêveuse et bohème que moi,
Envahissante par temps de froid,
Passant du rire aux larmes explosives
Aux caresses si douces et si vives.

En attendant la porte de sortie,
Elle me distrait des horribles orties
Dont la routine n’oublie pas
Que j’ai été cette demoiselle là.

Démolir pour reconstruire afin que ce phœnix,
Passionné sans doute du petit monde d’Astérix,
Ravive les braises incandescentes de mon enfance
Restée dans les oubliettes de leurs fragrances.

 

6 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Gil Strec sur facebook

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus