Le rondeau du bord de l’eau

51169471_2675588255792643_6391103085262929920_o

Sur l’onde silencieuse
Une langue rose, râpeuse,
Dessine des ronds sur l’eau
Ridée d’un argenté halo.

De ce microsillon émane
Le dernier tube de la savane
Pour cette lionne musicienne
Belle comme l’obsidienne.

Chaque nuit sans lune
Elle vient sur l’eau brune
Admirer son reflet admiratif
Troublé d’un clapotis chétif.

En cette langoureuse extase
Elle oublie les métastases
Du cancer qui ronge le monde.
Il n’y a qu’elle et l’onde.

De noires et de blanches
Sa soif musicalement s’étanche.
Est-ce dimanche ou lundi ?
Qu’importe en ce paradis.

Sur l’onde silencieuse
Une langue rose, râpeuse,
De quelques gorgées d’eau
Se détend avec un rondeau.

 

2 Février 2019 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Nikon South Africa sur Facebook

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus