De la rime et ses déprimes

27797664_961396614036599_6253973108985372556_o

RISETTE à son retour de stage est déprimée …
Un correcteur à propos de ses rimes imprimées
A noté sur sa page des sous entendus moqueurs …
Du coup les coups de règle pour ses consœurs
Sont en standby, remis à plus tard …  ce qui arrange
Sa Cour qui ne perd rien au change …
Pour l’instant RISETTE rumine en rimes
Sa première critique qu’elle estime.
Cette preuve prouve que sa célébrité ennuie
Des esprits plongés dan la nuit.
En riposte à ces dents longues aiguisées
De sa rime RISETTE continue à poétiser … :

Faire silence
Aux insultes gratuites
De mon enfance
J’ai  longue suite.

Manifeste de révoltés
Ma rime est contestée.
D’un sérieux heureusement
Je n’ai point tourments.

La critique est aisée.
N’oubliez pas gibiers faisandés
Bardés de méchanceté …
Que je digère même les saletés.

Les vents contraires
S’infiltrent dans les viscères
Pour péter leurs tristes sorts
Ça dégaze même mort.

Au CM2 me renvoyer,
Alors que je suis en maternelle,
Vos œufs brouillés
Font éloge à ma cervelle.

Humour, Liberté, Vérité.
Votre rêve éveillé, habité,
Dieu, quel panache !
J’aime jouer à cache-cache.

 

9 Décembre 2018 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Chris Loargann sur Facebook

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus