Elle court, elle court la Risette …

46513273_2324784027592432_2573817598042963968_o

Ça ne tourne pas rond chez RISETTE …
Il semblerait qu’elle n’a plus sa tête …
Complètement euphorique après ses avatars,
Tout ceci pour une affaire de plumard !
On l’a retrouvée dansant la béguine
Pour un béguin épris d’une autre frangine.
RISETTE ne voit pas que la joie des copines
N’est que moqueries de jalouses rapines.
Dégrisée, on la retrouve au petit matin
Semblable à une statue du Musée Grévin !
S’affichant aux passants, badauds hilares
Qui se moquent de cette toupie non unipare
Venue se mêler, parader à la joyeuse fanfare
De Mickey ! S’agitant au son d’une guitare,
Édentée, elle se frotte le ventre, d’un tété
Elle nous laisse comprendre en intimité
Ce pourquoi sa boussole du Nord a dérivé.
La mèche folle, truffe et oreille activées
Qu’a-t-elle donc RISETTE à se fendre la pêche ?
Mais déjà la voilà qui participe à une partie de pêche !
Des lionnes, curieuses, sont venues aux nouvelles …
«C’est ça de plus dans nos gamelles ! » …

 

25299723_131055041008822_8821603912650702378_o 30171460_577207259306152_1431977195081406511_o

21 Novembre 2018 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photos : Wonderfulworld Acswell Jean Philippe Borg sur Facebook

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus