Epousailles

46083625_10217498427041824_6539990196753006592_o

Non, ce n’est pas un incendie
Mais un ciel qui resplendit
Sur la Mara Landscape ensommeillée
Aux grasses matinées endeuillées.

Un suricate chasse un éléphanteau
Pour acclamer d’un lever de rideau
Un soleil dans toute sa splendeur
Rayonnant de folles ardeurs.

Encore une journée de joies et de drames
À cette heure tout paraît si calme.
Seules les ombres font du tapage
Diffusé par le bruissement des feuillages.

Non, ce n’est pas un incendie
Juste un ciel sous l’organdi
D’un voile à bord d’un carrosse
Qui se dirige vers les noces
De la Mara Landscape embellie,
En attente sur sa descente de lit
De ce voyage nuptial extraordinaire
Avec le soleil sur ce coin de Terre.

 

13 Novembre 2018 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Farid Radjouh sur Facebook

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus