Et pour quelques rubis de plus …

44185990_2185328328394002_3810794047878987776_o

RISETTE démoralisée par le vol de sa couronne
Dans un moment de rage, peste et déraisonne.
Couchée sur un espace vert, elle réfléchit aux conséquences
De ce vol … «Qu’est-ce une couronne à côté de l’existence ?
Risquer ma vie pour des rubis … morte qu’en ferai-je ?
Me protègeront-ils de la faim ? du froid de la neige ?
Je ne suis pas du monde des humains, de leur troc,
Ici les euros circulent… ils sont réservés aux frocs.»
Son âme poétique dans cet instant précis
Lui souffle quelques vers pour distraire ses soucis …

Dans les yeux des hyènes
Qu’y-a-t-il ?
Sous ce maquillage de reine
Qu’existe-t-il ?
Amours dérisoires
Faute d’avoir
Une telle mâchoire
Dans vos mangeoires.

Dans les yeux des hyènes
Qu’elles soient brunes
Tachetées, rayées, sans laine …
Pour des prunes,
Faute de ritournelles,
Qu’ont-elles
Pour être si laides
À votre corde raide ?

Dans les yeux des hyènes
Qu’avez-vous remarqué
Mis à part l’haleine
Depuis votre parquet ?
Si j’allais découvrir
Les senteurs de vos soupirs
D’un exotisme préservé
Mais Chut ! … propriété privée !

Hyènes maudites des charognards,
D’un revers de fortune sur vos retards
Nos grands du rire du décriptage
Vous décoreraient du Secret de leurs mirages
Cachés dans leurs mirettes secrètes.
Êtes-vous donc si bêtes ?

Allez plus loin … poussez le curseur !
Dans les yeux des hyènes bat un coeur.
Un coeur qui souffre, s’émeut, aime,
Tue, condamne, semblable à vous même !
En transit pour notre Éternité,
Crée par Dieu un jour de bonté.

Quant à la beauté cette chose si éphémère
Elle est dans le coeur d’un père et d’une mère
Projetés dans vos regards diffamants
De différents rendus apparents.
Sur nous pleut toute la misère du monde …
Qu’avez-vous de plus ? … dis-moi le monde …

RISETTE n’a pas remarqué dans ses élucubrations 
HURUS qui écoutait avec une grave attention
Cette élève douée mais un peu déboussolée …
«Peut-on passer sous silence un vol sans collet ? …»

 

43878487_10212230438097988_7770789590264184832_n

21 Octobre 2018 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photos : Jean-Louis Godard Danielle Liska

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus