Simplement

39913640_2024898790890149_7720591477092384768_o

En réponse à Gil STREC

Sous un ciel à l’eau de rose
Comment dire les choses simplement
Sur cette sombre nuit morose
Sans gâcher ce soleil couchant.
La vie est si éphémère, unique,
Chaque être va, vient, communique,
Pense tout haut, tout bas, reste muet …
La franchise de sa voix enrouée
A provoqué quelques noeuds au rouet
Pour avoir mis du désordre dans sa quenouille
Obligée de démêler ses fils de l’embrouille.
S’exprimer à la demande quand il le faut, 
Trop d’obscurité recouvre cette photo !
Pour avoir ou n’avoir pas dit ses pensées
Qui ont fait du fleuve une piste glacée, 
Trop de mauve ou de violet mettent en deuil
Ce dire dans le non-dit des cercueils.
Vider ses tripes pour soulager son coeur …
Les trois singes me font un bras d’honneur !
Qu’à Dieu ne plaise vous m’en direz tant …
Rien ne me fera retrouver mes vingt ans !
Sous un ciel à l’eau de rose, je préfère rêver.
Qu’importe si la rose a préféré le navet.
Le grain de sel a salé trop d’additions …
Respect et délicatesse m’ont appris l’adaptation.
Je ne peux qu’en sincère amitié profonde
Débouchonner mon cru de sa bonde …
Bien que dans mes écrits pétillants de bulles
Le non-dit ne coince pas souvent la bulle !
Ce qui m’a valu ce jour d’être couronnée …
Demain aussi vite détrônée ! …

 

22 Août 2018 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : Gil Strec sur Facebook

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus