DREAM

fullsizeoutput_bee

DREAM est un vrai trésor !
Son défaut … il ronfle fort !
La bouche en coeur entrouverte,
Sur sa préférée couchette verte,
Son souffle animé de câlins
Vient effleurer mes mains.
Sensible à cette douceur de satin,
Je m’attarde, peste contre ce réveille-matin.

En son repos du guerrier, DREAM rêve
À cet escargot dont la vie fut brève,
Écrasé d’un coup de patte meurtrier
Pour avoir devant lui traverser un sentier.
Paupières closes, d’un sommeil profond,
Griffes rentrées, au moindre son
Ses oreilles, radars complices, s’orientent
Tandis que ses moustaches calment la tourmente.

Des oiseaux oniriques profitent de son somme
Pour batifoler, lui chiper sa ficelle à la gomme.
Mais DREAM les voit en rêve, certain que ces étourdis
N’oseraient pas venir dans ce traquenard maudit.
D’autant plus que dans un champ de pâquerettes
DREAM a fugué pour une petite sieste
Troquant son tapis pour un pré d’herbes vertes.
Quel cauchemar cette porte jamais ouverte !

Et oui ! DREAM rêve de liberté ! … cette ogresse
Le retient prisonnier à d’autres cruelles ivresses.
Hélas, rien ne remplace la clé des chats-huants
Qui font si peur la nuit avec leurs clignotants.
DREAM doit se contenter de courses sur le parquet,
De fouiner et flairer sur des rêves troqués,
Vivre sa vie de chat imposée pour son bonheur …
Mais qu’a t-il demandé DREAM comme cette auteur ?

Et ronflant de plus belle, la bouche en coeur
DREAM, chat pépère, dort sous les fleurs
Près de l’escargot sorti de sa coquille
Tandis que son rêve, brouillé, s’éparpille.
L’ogresse, gardienne de cet échiquier enlace
Cette boule de poils si chère et cocace
Qui partage sa cellule d’une prison de libertés
Dont les barreaux grâce à la porte ont déserté.

Il reste encore à DREAM, chat domestique,
La plaisir de chasser les mouches et moustiques,
De garder dans son regard ces yeux de félin.
Ce n’est pas le cirque mais un havre de paix incertain
Selon les usages de ses maîtres souverains.
Par amour ou envie pour d’autres indomptables félins
Ils se contentent, se soumettent, acceptent d’être en cage
Pour dormir en paix comme DREAM sur son tapis de plage.

 

26 Juillet 2018 – Jeannine Castel
Les poèmes de Chatnine
Photo : toile de Torrisi Anne Marie artiste peintre sur Facebook

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus