NAMIB

IMG_4269

Sur cette houle sableuse
Mon âme s’évade, aventureuse,
Se perd sur ces dunes sinueuses
Sans la moindre nébuleuse.
Cratères d’un désert aride,
Erg du Namib sans rides.
Juste quelques froissures assoiffées,
D’un livre autrefois feuilleté par les fées.
Des dunes mobiles, vagabondes,
Où l’aventure, parfois le monde,
Troublent les crêtes de leurs ondes,
De leurs solitudes fécondes.
Espace dunaire de mes inspirations
Dénudé d’une rare végétation.
Cette mer de sable ondulée, chaude,
Où la mort en cette fournaise rode,
Masquée par des brouillards fréquents
Incités par des courants marins délinquants.
Oueds, rivières asséchées, dunes mythiques,
Splendeur de ces côtes désertiques
Au sable rouge d’horizons infinis
D’une impossible vie en ces lieux bénis.
Désert et courants froids du bout du monde,
D’une Afrique secrète où la vie abonde
Dans un désert riche par son vide sidéral
Hanté d’un immense mirage colossal
Qui m’entraîne dans son vertigineux songe,
M’attire, telle une insatiable éponge,
Vers ces dunes où je pourrais enfouir
Ces années dont je n’ai pu jouir
Du bonheur d’un paradis perdu,
Ici retrouvé, d’amours éperdus.

 

7 Juin 2018 – Jeannine Castel
Photos :  Philippe Frey / Nomades du monde sur Facebook

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus