Contine pour cantine

12401665_1519522865015048_755395132361345407_o

Plus vite que la lumière,
La pauvre cuisinière
Est partie de la cafetière
Sans sa tabatière.
Peuchère ! Peuchère !

La voilà dans un trou noir
Même pas un petit bougeoir
Mais un tablier tout noir
Condamné à l’isoloir.
Désespoir ! Désespoir !

Des espoirs qui s’en vont
Danser le rigodon
Sur le pont de Tarascon
Avec un vieux carafon.
Ainsi font, fond, fond !

Fond d’une pauvre casserole
Qui se voit privée d’un rôle
Pour une chanson drôle
Pour les bancs de l’école.
Drôle de colle ! Drôle de colle !

Plus vite que la lumière
Cet air dans les chaumières
Réchauffe les soupières
Aux veillées familières.
À Hyères ! À Hyères !

Enterrée sous les palmiers
La lumière à ses pieds
Fleurie d’un bouquet de roses
La cuisinière en paix repose.
Dépassée par la lumière !
Ma chère ! Ma chère !

14 Avril 2018 – Jeannine Castel
Photo : Gil Strec sur Facebook

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus