Les seins de glace

27982939_541827572853744_3972551511664132761_o

Mamelons et crevasses
Tressés envers, endroit,
Vierges de toutes traces
Bleuis par le froid.

Plis d’un lainage chaleureux
Au toucher velouté.
L’hiver paresseux
Se réchauffe sans goutter.

Chemins enchevêtrés,
Courbes enlacées,
Difficiles à pénétrer
En de glacés lacets.

Ce n’est que le silence
Qui m’a raconté
Pourquoi ces belles ganses
Sont de couleur bleutée.

Les bottes de sept lieues
Du féroce Barbe-bleue
Ont coloré la face 
De ces seins de glace.

Juste pour le rêve
Une neige bleue
Domaine sans Eve
Où se cache le merlebleu.

Tout est enfoui
Dans ce conte inouï.
Seul le merlebleu
Demeure en ce lieu.

Je n’ai pas vu le merlebleu
Ni les bottes de sept lieues …
Juste la sublime beauté
De ces belles étêtées.

Mamelons et crevasses
De tresses refroidies
Dormant sous la glace
D’un démon de midi.

 

6 Mars 2018 – Jeannine Castel
Photo : Joël Delmas sur Facebook

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 20 mars 2018 à 7 h 06 min 010446g écrit:

    bravo!
    Merci!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Transhumance

    Répondre

    • le 22 mars 2018 à 11 h 06 min chatnine écrit:

      Merci !!! J’ai laissé les mamelles à Brassens ! …

      Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus