Quand

IMG_3044

Quand s’éteindra au bout du voyage
Ma flamme et ses nombreux bagages,
À qui manquerai-je, puisque déjà ici-bas
Ma solitude, durant des heures sans combat,
Me tient compagnie, seule confidente
Fidèle à ce pire et ce meilleur, aimante.
Par contre, vous manquerez à ma vie,
Vous, chers animateurs de mes folles envies.
Que découvrirai-je de plus ailleurs
Si ce n’est la rencontre avec ce Seigneur
Aux paroles d’un monde en débâcle
Qui m’attend dans son tabernacle.
J’ai beau creuser ma tombe déjà prête,
Le doute, le doute me tient tête.
Tant de quesions sans réponses vraies
Depuis le Création farcie d’ivraies.
Mise au régime par la perpétuité 
Ce n’est pas faute de messages ébruités.
Comme ce sage St Thomas, finalement,
En cet enfer, serai-je au firmament ?
Mon âme, pressée de quitter mon corps,
L’a laissé en héritage à la mort.
Souviens-toi de cette âme nue
Jamais aperçue dans ta bienvenue.

 

25 Février 2018 – Jeannine Castel
Photo : Bri Duyols sur Facebook

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus