La grande parade

27624607_1592471417499111_5380092431985096667_o

Les girafes apprennent à défiler
Pour la grande parade animalière.
Pas moyen d’essayer de se défiler …
Deux gardiennes veillent, resserrent,
Les rangs de cette troupe indisciplinée, lassée,
Qui n’en fait qu’à sa tête, préférant
Faire une trempette pour se délasser,
Insouciante des eaux de la Mara, aux dents
Cruelles qui flottent sous de jolis ornements.
La meneuse de revue attend sagement
Que ces turbulents, chahuteurs garnements
Enfin se décident à se mettre en rang.
D’une ligne bien droite et régulière
Elle pourra les amener vers la clairière.
Partis depuis l’aube, la fatigue se ressent,
La concentration a rejoint bon escient.
« Lâchés sur la savane les gardes vont avoir
Un mal fou à rassembler en un seul couloir
Ces longs cous curieux, avides d’espace,
Agités, perchés sur leurs grandes échasses.
Quelle idée saugrenue venant d’un commandant
Qui se contente de jumelles pour ce dément
Projet de nous faire défiler … quel emmerdeur !
La parade animalière et sa folie des grandeurs !
Combien de fois devrons-nous répéter … »
« Taisez-vous ! Garde à vous ! Assez rouspété !
Une fois la file indienne en place,
Vous lèverez en cadence la même patte, bande d’échasses !
Je veux plus entendre de commentaires ! »
« Le commandant derrière ses jumelles est très en colère … 
La troupe va t-elle réussir cet exploit ? …
Attendons le prochain scoop… j’ai les foies … »

 

8 Février 2018 – Jeannine Castel
Photo : Polo Chourbois sur facebook

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus