Archive pour août, 2017

Quelque part …

18698188_1463906980296211_3006034844900246705_n

Quelque part dans la savane
Sur la mouvance d’une caravane
Ou sur les crêtes d’un désert,
Dans la fluidité de son éther,
Mon âme ayant quitté ce monde
Vers cette Terre Promise vagabonde.
Légère comme une plume débarrassée
Du poids de mots embarrassés, entassés,
Qui sont restés Dieu seul sait où,
Elle survole les abîmes d’un monde devenu fou.
La voilà qui va au rendez-vous, bienvenue,
De ses désirs désincarnés inconnus.
Souillée après des années de vie,
Elle va vers cette éternelle survie
Franchir monts et merveilles de délices,
De ce corps affranchi de sacrifices et supplices,
De cette chair riche de tant de trésors,
Hôte de palais, de contes de fées idylliques
Dans un amour de dédales chimériques.
Tout ceci n’est plus qu’un vague souterrain
De jours, de semaines, de lignes de la main.
Elle laisse à ces souvenirs lointains, le soin …
Mais que lui importe ce tagada tsouin tsouin
Puisque désormais le monde des humains
Lui botte déjà le train …
Quelque part dans la savane
J’avance … bercée, mon âme flâne
Sur les dunes de sable blanc et doré
Vers mon étoile, mon astre à dorer.

 

images

25 Août 2017 – Jeannine Castel
Photo du désert : Philippe Frey Nomades du monde sur Facebook

Publié dans:Littérature et Poésie |on 31 août, 2017 |Pas de commentaires »

Rumeurs

safe_image.php

Deux commères
Se disputèrent
Pour des broutilles
De filles.

Qui eut raison
Qui eut tort
À cris, à corps
Firent oraisons.

On cru savoir
En ce lavoir
Qu’un territoire
Déclencha ce pétoire.

Bruit de cour
Rumeur du jour
Mais chez un docteur
Pour un mal au coeur.

Deux commères
À gorges déployées
S’amusèrent
De ces plaidoyers.

L’une avait l’angine
L’autre mal aux dents
Et ces deux copines
De commères firent tant !

27 Août 2017 – Jeannine Castel
Photo : Yaron Schmid sur Facebook

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 30 août, 2017 |Pas de commentaires »

Dans les yeux de ce Roi

21149884_1791457647813188_7930236343586561925_n

Dans les yeux de ce Roi
Il y a les blessures
De combats sans armure
Dignes d’un Roi.

Dans les yeux de ce Roi
Il y a la mèche incendiaire
D’une famine animalière
Où plaisir et désir n’ont pas le choix.

Dans les yeux de ce Roi
À la barbichette blanche
Il y a les avalanches
Venues du grand froid.

Dans les yeux de ce Roi
Il y a toute l’arrogance
De ces gens d’importance
Épris du trône d’un Roi.

Dans les yeux de ce Roi
Il y a ce regard humain
Qui a mis ses lendemains
Dans les yeux d’un Roi.

 

26 Août 2017 – Jeannine Castel
Photo : Tony Crocetta sur Facebook

Publié dans:Littérature et Poésie |on 30 août, 2017 |Pas de commentaires »

Insomnies

images

Nuits d’insomnie
De rêves perdus
Noires harmonies
De jours éperdus.

Voir poindre le jour
D’une nuit sans détours
Sans le moindre bonjour
Des alentours.

Odeur des pommes au four
D’un rêve sans discours
Jusqu’à la tombée du jour
Attendre un sommeil lourd.

Autres nuits d’insomnie
De rêves éveillés
De jours ensommeillés
Rebelles insomnies.

 

19 Août 2017 – Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 28 août, 2017 |Pas de commentaires »

Sous les étoiles

13241393_1133937023293210_8909270985789853313_n

Sous les étoiles
Sans le moindre voile
J’ai fermé les yeux
Sur ce monde ennuyeux.

Sous les étoiles
D’une nuit sans lune
J’ai cherché l’étoile
De mon voile de lune.

Sous les étoiles
Je me suis endormie
Déchirant la toile
De cieux ennemis.

Sous les étoiles
D’une voie lactée
J’ai saupoudré d’étoiles
Mon rêve enchanté.

23 Août 2016 – Jeannine Castel
Photo : Philippe Frey / Nomades du monde sur Facebook

Publié dans:Littérature et Poésie |on 26 août, 2017 |1 Commentaire »

Les rhinos

11403043_945819518772066_2747510061805945773_n

Nous sommes les rhinos
Trappus et costauds
Du blanc au noiraud
Aux puissants cuisseaux.

Nous portons des cornes
Parents indiens de la licorne
Nous franchirons les bornes
Des sanglantes arènes mornes.

Courts sur pattes, corps massifs,
Notre peau est sans tifs
Blindée pour de nombreux récifs.
Nous grognons sur vos besoins lucratifs.

Nous avançons à l’odorat
Attentifs au moindre rat …
Ce qui n’empêche pas
Par l’homme, notre trépas.

Des parcs nous ont sauvés
De cette boue qui nous régalait …
Nous préférons le beau crépuscule
Sur nos discrètes testicules.

Mainates et pique-boeufs nous aiment,
Nous aimons partager la bohème.
Nous ventilons nos plaisirs suprêmes
De nos périodes de carême.

C’est nous … les rhinos
Venus sur ces photos
Barrir d’un grand bravo
Votre amour pour les rhinos.

20139741_1519165888103653_7573028612850643816_n

23 Août 2016 – Jeannine Castel
Photos : Philippe Frey/nomades du monde
Jacques Montanari (photo en tête)

Les bouts de papier

images

Un tout petit espace
Sur un bout de papier …
Et s’affiche cocasse
Ma poésie sans pieds.
Elle s’étale, prend ses aises,
Alors que dort la populace.
Elle ravive les braises
Qui ne tiennent plus en place.
Une page va se tourner
Sur la fin d’un brûlant été
De bois calcinés, de vacances ajournées.
Les lignes assoiffées, abreuvées de lait,
Sont prêtes pour de nouvelles tournées.
Le tout petit espace
Est désormais comblé.
Il suffit qu’une gomme efface …
Mais le papier s’est envolé !

 

21 Août 2017 – Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 25 août, 2017 |Pas de commentaires »

Une nuit

images

La nuit me câline
Suave douceur libertine.
Les lumières déclinent,
C’est l’heure divine.
Sa musique me transporte
Vers des ondes en cohorte.
D’ombres chinoises elle agite
Les faibles lueurs de mon regard.
Mais déjà le silence bien vite
Troublé, sème le brouillard.
Ephémère sensation languissante
D’une nuit que je trouvais caressante,
Loin du bruit, loin de tout, juste la nuit
Qui sans le bruit vite s’ennuie.
Il n’y a que la lune tout là-haut
Cachée derrière son halo
Dans lequel se noient mes mots.
Bourdonne à mes oreilles un faible écho
D’heures qui me martèlent de bécots.
La lune fait l’amour avec mes mots.

 

21 Août 2017 – Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 24 août, 2017 |Pas de commentaires »

Bonne soirée

20881965_1551233974896844_1354274231307572761_n

Bonne soirée
D’un roman feuilleton
Sur ta peau ambrée
Courent mes démons.

Bonne soirée
Parée de colliers
De reflets moirés
Sur ma blouse d’écolier.

Bonne soirée
Vous, si distante …
Je suis l’enfoiré
Qui vous tente.

Bonne soirée
Votre air hautain …
Sans vous je noierai
Votre baratin.

Bonne soirée
D’impossible demain.
D’autres soirées
Me tendront les mains …

 

19 Août 2017 – Jeannine Castel
Photo : Philippe Frey / nomades du monde sur Facebook

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 22 août, 2017 |Pas de commentaires »

Caméras et lentilles

18118679_10154771649034405_981445252796193173_n

à Laurent Baheux

Par caméras et lentilles,
Laurent sans la mantille,
De ses pupilles gentilles
En l’absence de gorilles
Fait danser la séguedille
À ses clichés en trilles.

Par caméras et lentilles,
Avec Nikon, il fusille
La beauté sans faucille
D’amours en escarbille
Au noires et blanches torpilles
De cornes en escadrille.

Par caméras et lentilles
Sa passion s’éparpille.
Pour caler nos béquilles,
Il habille et déshabille
Ces membres de familles
Venus sans espadrilles.

Par caméras et lentilles
Soleil, étoiles, scintillent
Sur une savane fibrille,
De brindilles et bulbilles,
De prédateurs en godille,
Dans un monde en guenilles.

Par caméras et lentilles
Loin de Manille,
Sous des charmilles,
Pour oublier la pacotille
Laurent, en cheville, dégoupille
Nos broutilles sans pastille.

Armé de caméras et lentilles…

 

18 Août 2016 - Jeannine Castel
Photographies de Laurent Baheux

Publié dans:Littérature et Poésie |on 22 août, 2017 |Pas de commentaires »
123

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus