Cheyenne !

16648994_628393234027422_1581465290333543297_n

‹ Nez busqué › rescapé de l’hiver 1864
D’une épidémie de rougeole folâtre,
Ce Cheyenne a connu la faim, la guerre,
La persécution contre leurs tribus, ses frères.
Descendant de la famille linguistique des Algonquins,
De la côte Atlantique au Montana tous terrains,
Il illustre ce cheyenne, guerrier du Nord,
Paré d’émeraudes et d’épaulettes d’or.
Il déplore cette bataille célèbre de Washita,
Défaite qu’un vieux cheyenne lui raconta.
Chaleur, froid, sècheresse sont l’empanache
D’une existence vécue à coups de hache.
Relégués dans les réserves, décimés de leur espace vital,
Sa tribu garda ses lois coutumières, son oral.
D’une réputation de mendiants paresseux, sales,
Ivrognes … de colère il devient rouge. Quel scandale ! 
Redoutables adversaires, malins et sanguinaires
Ils captivèrent d’aventures les bibliothécaires.
Ces hommes barbus et leur brutale frénésie
Qui multiplièrent sur nous leurs niaiseries
Contribuèrent aux valeurs perdues d’une nature apprivoisée.
« Pas de quoi pavoiser ! »
Semble dire ce cheyenne transfiguré,
Ce peau-Rouge qui vient inaugurer sur une page
Le mémorium d’une icône d’anthropophages 
Commente t-il sur ces détails de mise en valeur.
‹ Nez busqué › cheyenne comme nulle part ailleurs !
Force, dignité, courage, le rêve américain,
Pour un monde meilleur. Quelle toile, Hein ?!
Pour la Saint Valentin ! …

14 Février 2017 – Jeannine Castel
Toile de l’artiste peintre Anne-Marie Torrisi : Cheyenne
annemarietorrisi.com

Publié dans : Art |le 16 février, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus