La Cisticole des joncs

15591581_1249441295122905_5085452428467068692_o

Je doute de tout et de rien …
Je redoute ce doute qui me vient,
Trouble mon esprit à la question soudaine,
Freine mes ardeurs à l’aubaine.

Déjà mon nom colle à mon Si.
Comme un tic-tac le doute ainsi
Me laisse et me vole les répits
Jusque sur les joncs, mes appuis.

Déjà mon sourcil proéminent accentue
Ce doute qui perturbe mes allées venues.
Au moindre danger, le doute me terrasse,
Me paralyse sur place, face à la menace.

De tics et de tocs le doute alimente
Ce besoin d’occuper mes heures, en attente
De la nuit qui viendra apaiser, aimante,
Cette allure névrosée exposée mais charmante.

Je zigzague entre les joncs et les arbustes,
Quand je doute, je gonfle mon buste
De quelques tchipp, tchipp puissants …
Je fatigue ainsi l’ennemi envahissant.

Je suis la cisticole des joncs
Et, où, ni, mais, car, or, donc !

 

26 Décembre 2016 – Jeannine Castel
crédit photos : KLIBI Sabri photographies sur Facebook

 

Publié dans : oiseaux, Photographe KLIBI Sabri |le 26 décembre, 2016 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 29 décembre 2016 à 7 h 17 min 010446g écrit:

    Très joli!
    Merci!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Elagage

    Répondre

    • le 29 décembre 2016 à 11 h 13 min chatnine écrit:

      Merci à vous !

      Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus