Archive pour mai, 2016

Je vous donnerai

images

Coeur nouveau encore d’hier meurtri,
L’esprit nouveau oeuvre en silence.
La croix témoigne le salut de nos vies,
Un coeur nouveau plein d’espérance.

Oiseau tombé du nid, avec méfiance
L’esprit s’interroge sur ce nouvel essor.
Jésus m’apportera en toute confiance
Ce coeur neuf, nouveau trésor.

De bruyants pèlerins, les bras chargés de victuailles,
Ont fait couler mes pleurs.
Mêmes questions à mes semailles …
Où est ce coeur nouveau Seigneur ?

Les bains du monde me répugnent
Toujours l’effort recommencé.
Le mal déguisé sous ces douces bugnes
Forge ce coeur nouveau pour avancer.

Frères et soeurs aux coeurs si charitables
Ne sont que piètres pensées attisées
Par la curiosité qui m’amène à ta table.
Tu leur ravis mon amour dégrisé.

Tant ont passé sur mon chemin de croix,
M’ont fatiguée de leurs lamentations,
Pour en finir, seule, face à toi,
Avec ce coeur nouveau de ma dévotion.

 

9 Avril 2000
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 31 mai, 2016 |Pas de commentaires »

Ciel Toulonnais

images

à Hubert Falco, Maire de Toulon

Les nuages tirés de leurs lits,
D’une grasse matinée compromise,
Ont rendez-vous avec la pluie
Forcés de changer de chemise.
Le ciel secoue sa couette bleue.
La lune, pâle, d’un geste frileux
Se faufile sous l’édredon nuageux
À l’abri de ce sale temps pluvieux.
Des coulisses, aux nombreux décors,
Un rideau de pluie vient ruisseler
Sur un monde qu’un vent du Nord
Réveillera d’un café au lait.
Le tonnerre, profitant de cet évènement,
Invité par la voute céleste invisible,
S’offre, joyeux, quelques ronflements …
Il a grillé la veille ses fusibles
Aux trousses d’une Walkyrie amoureuse
Sur la voie lactée des nébuleuses.
La pluie, évincée, jalouse, furieuse,
Demande à la grêle, amie coléreuse,
L’intervention de ses polissons glaçons
Pour réparer l’outrage que lui a fait
Cet infidèle compagnon, fou de frissons,
Pour laisser à la pluie que bouffées.
La foudre calme ses éclairs survoltés.
Contre ce bouffon ils iront manifester.
Le timide arc-en-ciel, radieux, dessine,
Entre une source et l’eau éplorée,
L’arrivée du soleil pour cette concubine
Qui va se consoler à la chaleur de ses rais.
Un jour dissipé par des nuages matinaux
Sous mon ciel Toulonnais si beau.

28 Mai 2016 - Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 29 mai, 2016 |2 Commentaires »

Soirée noeud papillon

images

Mon noeud papillon est décoré
De fine dentelle et de soie dorée
Noué d’un ruban mauve
Parfumé contre les fauves.

Mon noeud, ajouré, candide,
D’une beauté splendide
Fera, ce soir, à mon cou
Un effet fou !

Ce noeud papillon, soirée spéciale,
De ma fabrication originale,
N’a pour but d’attendrir
Mon infini et doux plaisir.

Ce noeud papillon dont l’âme
Sera solitaire à ma flamme
Aura le feu de mes énergies
De quelques bougies.

D’allure romantique
Délicatesse de ma boutique
Ce parfum de mon midi
Papillons de nuit.

A quel noeud soufflera le vent
Si papillon tourbillonnant
Convoite .. quel vagabondage !
Le papillon est si volage …

 

30 Juillet 1987
Jeannine Castel

 

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 28 mai, 2016 |Pas de commentaires »

Les congés payés

images

On s’installe
On déballe
De préférence sur la maladie
Le caca ou le pipi.

On s’inquiète
Sur la diète
De l’abondance des mets
On s’empiffre en gourmet.

On a paré pour ce temps
Une économie selon l’an
Le loisir est embrayé
Ah ! les cons, j’ai payé !

Etrangers de biens difficiles
Vacances et langues faciles
Exploits inégalés importés
On écoute le sien avec fierté.

Au lit par temps de pluie
Détente, on baille d’ennui,
Un repos hivernal mérité
Quel temps pourri cet été !

Intrigues
Fatigues
Quelques tartes aux figues
Pauvres mômes sans garrigues.

L’inégalable d’un séjour inédit
De loulous et louloutes chéries
Levée de quelques interdits
Profiteroles parfumées au cherry.

On se quitte, on s’embrasse,
On active les essuie-glaces.
Lundi d’un Saint de glace
Chaleur de ces grands espaces.

 

26 Juillet 1987 – 27 Mai 2016
Jeannine Castel

 

 

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 27 mai, 2016 |Pas de commentaires »

Tumultes

images

 

L’autre embaumé
Ce cher objet aimé
À la beauté d’un camée
L’idole à tout jamais.

Angoisse du désir
Jalousie du plaisir
Inquiétant avenir
Attente pour en finir.

Déchirure d’une image
Platitude du langage
L’autre si adulé
Devient subitement acidulé.

Incidents du sublime
Pour une faute de rime
L’altération déprime
La rupture est ultime.

26 Mai 2016
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 26 mai, 2016 |Pas de commentaires »

Le temps des barricades

images

Le peuple est en colère
Vogue, vogue, la galère
La royauté est au parterre
La démocratie au cimetière.

Les français sont déroutés
Ils ne savent où brouter
Les dirigeants s’enrichissent
Sur les pauvres pois chiches.

2017 est encore loin
Pour récolter du bon foin
Après les poutres vermoulues
Barricades sur les berlues.

Quel héros pour la France
Apportera en abondance
Richesses et justes valeurs ?
Gloire à ses champs d’honneur.

Quel légendaire prétendant
Désintéressé d’un Président
Aura l’économie de penser
Aux intérêts des français ?

Entre dire et faire
Entre poulaille et parterre
Entre voir et résultat
Entre un Roi et Etat.

25 Mai 2017
Jeannine Castel

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 25 mai, 2016 |1 Commentaire »

Château d’Himeji

images

île de Honshu au Japon,
Ce château du blanc héron
Attire le regard sucré des gourmets :
Un Fort transformé en pièce-montée, entamée !
Sous un fond de nougatine, de couches de crème,
Se cache un labyrinthe d’oubliettes, stratagème
Pour égarer les gloutonneries d’affamés ennemis
Pris de fringales pour ce gâteau sans pain de mie.
Ce trésor culturel d’un Japon médiéval du Mont Himeji
S’édifia sur la base de son ancêtre Shomyo-ji.
D’enceintes à l’actuel donjon montèrent les étages
De ce survivant sauvé de nombreux outrages.
Des murs en forme d’éventails aux sceaux incrustés,
Des fenêtres inquiètes de tant d’assauts manifestés
Sont protégés par un donjon aux défenses suprêmes
Pour faire saliver ces envieux avides de crème.
Tatamis, râteliers, accueillent en silence
Les soldats armés d’arquebuses et de lances.
Ils ont déposé leurs pantoufles sur l’échelle du temps.
Des dauphins ont confié au mythique héron blanc
Le soin d’apporter de nouvelles saveurs
A ce château coiffé de crêpes de la chandeleur.

 

23 Mai 2016 - Jeannine Castel

 

Publié dans:voyage |on 24 mai, 2016 |1 Commentaire »

Mistralade

images

Derniers jours du mois de Mai joli
La météo se divertit, joue au yoyo.
Le mistral a chassé l’ondée de cette nuit,
Le froid récidive de nouveau.

Le ballet de détritus fait recette.
Les chênes secoués animent les ombres.
L’écureuil a regagné sa cachette
Sous un soleil pâle et sombre.

Les roses déjà fanées jonchent le sol durci.
Leurs pétales décolorées, piétinées, meurtries,
Sous les pattes de Colline n’ont plus d’envies.
Les abricotiers, épuisés, ont la danse de St-Guy.

Des boîtes de conserves vont et viennent,
Répètent ce concert de musique ancienne
Qu’un jeu de massacre a ramené de Vienne
Par tam-tams et baguettes magiciennes.

La voix du mistral emplit de ses vocalises
Les espaces toulonnais aux festivités promises
Car l’été attend, derrière cette mine grise,
Que ce forcené mistral lâche prise.

 

 

23 Mai 2016
Jeannine Castel

 

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 24 mai, 2016 |Pas de commentaires »

La valse des mots

images

Valsent les mots
Au bout de ma plume
Dansent les mots
En habits de plumes.

Ecoute les mots
Secrets d’une plume
Dessinent les mots
De lettres posthumes.

Reçoit les mots
Quand ils surgissent.
Partage ces mots
Venus avec délices.

Aime les mots
Pour qu’ils sèment
De simples mots
Sous leurs diadèmes.

Diffuse les mots
Avec ce vent de Mai
Sur les oripeaux
De blanc costumés.

Doux murmure, ces mots
Valsent, amoureux,
Me reviennent, en écho,
Ce jour de Mai frileux.

 

23 Mai 2016 - Jeannine Castel

 

 

 

 

Publié dans:Littérature et Poésie |on 23 mai, 2016 |Pas de commentaires »

En marchant vers toi Seigneur

images

Je veux voir Dieu
Y a rien qui presse
Plus près de toi mon Dieu
Bonjour paresse
Seigneur prend mon âme
Va chez la voisine
Pour toi mon coeur s’enflamme
Copain – copine
Pitié Seigneur dans ta bonté
Toi mon véritable ami
Qu’il me soit fait selon ta volonté
Mais je suis bien ici !
Par neuvaines et dizaines, guéris-moi
La mort quelle rabat-joie.

J’entends la voix des Rois Mages :
Créature d’une collection d’images,
Christ reviendra !
Que fait-il depuis tout ce temps là ?
Faut-il mourir pour cela ?
Ressusciter, pourquoi faire ? …
Puisque la vraie vie n’est pas sur terre …
Peut-être que Dieu a écrit une autre saison
D’une série de son feuilleton …
Un autre scénario
Pour un monde nouveau …

 

1 Septembre 2006
Jeannine Castel

Publié dans:Littérature et Poésie |on 22 mai, 2016 |Pas de commentaires »
1234

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus